Enseignant de la conduite et de la sécurité routière (ECSR)

/Enseignant de la conduite et de la sécurité routière (ECSR)
Enseignant de la conduite et de la sécurité routière (ECSR)2018-09-13T16:41:21+00:00
Enseignant de la conduite

L’enseignant(e) de la conduite et de la sécurité routière contribue à la mise en œuvre de la politique de sécurité routière. L’accès à la profession nécessite une autorisation délivrée dans les conditions définies par le ministère en charge de la sécurité routière.

  • Il (elle) prépare des actions de formation pour tous publics, dans le cadre du « continuum éducatif », en se conformant au Référentiel pour l’Éducation à une Mobilité Citoyenne (R.E.M.C.) publié par arrêté ministériel. Il (elle) anime ces actions dans le but de faire adopter aux apprenants un comportement respectueux des autres usagers de la route et de favoriser leur prise de conscience des enjeux du développement durable.

  • L’enseignant(e) de la conduite et de la sécurité routière représente l’établissement tel que défini à l’article L.213-1 du Code de la route et contribue à son image de marque. Il (elle) assure la relation avec les différents clients. Il (elle) participe au quotidien à la gestion administrative et logistique des formations.

  • L’enseignant(e) de la conduite et de la sécurité routière a la responsabilité de préparer les apprenants à la conduite d’un véhicule de catégorie B et BE, en prenant en compte le rôle des accompagnateurs dans le cadre de l’apprentissage anticipé de la conduite ou de la conduite supervisée. Il (elle) construit et anime des séances collectives de formation sur les règles du Code de la route et les facteurs de risques intervenant dans la conduite d’un véhicule.

  • Il (elle) assure des prestations de sensibilisation auprès de publics diversifiés tels que les enfants et les adolescents dans des établissements scolaires, les conducteurs novices et expérimentés, les salariés d’entreprise et particuliers.

  • L’enseignement de la conduite exige le maintien d’une vigilance constante par rapport à l’environnement routier et au comportement de l’apprenant.

  • L’enseignant(e) de la conduite et de la sécurité routière adapte en permanence son discours et ses méthodes pédagogiques aux objectifs, aux besoins spécifiques et à la progression des apprenants en utilisant les ressources formatives appropriées. Il (elle) exerce une veille régulière concernant la réglementation, le secteur professionnel et ses évolutions.

  • Sous réserve de détenir l’autorisation d’enseigner correspondante, il (elle) prépare des apprenants à la conduite des véhicules des catégories AM, A1, A2, A, C1, C1E, C, CE, D1, D1E, D et DE du permis de conduire.

  • Selon la taille de l’établissement, l’enseignant(e) de la conduite et de la sécurité routière travaille sous la responsabilité directe de l’exploitant(e), ou d’un coordinateur (une coordinatrice) pédagogique. Il (elle) peut assurer des fonctions de coordination. L’enseignant(e) de la conduite et de la sécurité routière exerce ses missions en autonomie, dans le respect des procédures internes de l’établissement, en fonction de la nature et des cahiers des charges des prestations. Les conditions d’exercice de l’emploi varient selon la taille de l’établissement, de sa gamme de service et de son implantation. L’enseignant(e) de la conduite et de la sécurité routière doit s’adapter en permanence à la densité de la circulation, à l’infrastructure, aux conditions topographiques et météorologiques.

Évolution

Sous réserve d’être titulaire d’un Certificat de Qualification Professionnelle Responsable d’Unité(s) d’Enseignement de la Sécurité Routière (CQP RUESRC), il est possible d’exploiter son propre établissement.

Il forme les enseignants de la conduite et peut, après une préparation spécifique, animer les stages de sensibilisation à la sécurité routière (dans le cadre du permis à points).

En savoir +

Les inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière participent aux activités relatives au permis de conduire, à la sécurité et à l’éducation routières. Ils ont qualité pour faire passer les épreuves du permis de conduire et délivrer l’avis prévu par l’article R. 221-3 du code de la route.

En savoir +
Ce site utilise des cookies et des services tiers Politque de confidentialité J'accepte